Les États-Unis veulent stopper l’idée de Jovenel Moïse et de Michel Martelly de transformer Haiti en un État terroriste en plein cœur du continent américain. Vouloir poursuivre l’application de la doctrine de Monroe disant: «l’Amérique aux Américains»; l’administration américaine, à travers ses agents Secrets éparpillés partout sur le territoire National à ces fins, a commencé une enquête sur la provenance des armes à feu qui constituent le principal élément de la prolifération des gangs armés dans le Pays. Touchée des premières phases de l’enquête, la Police Nationale d’Haiti a procédé, ce mardi 24 Décembre 2019, à l’arrestation d’un armurier-terroriste du nom de Arbby Larco dans son propre arsenal dans la localité de Puits Blain 9, un quartier de Pétion-Ville.

Cet étranger qui réside en Haïti depuis quelques temps s’est fait appeler Arbby Larco et serait membre d’un important réseau travaillant pour l’équipe au pouvoir. Cette autre identité serait un moyen de dissimuler le personnage réel et pour lui permettre d’effectuer des voyages afin de transiter ses marchandises.

En ce qui concerne la Sécurité Nationale et le fou désir de Jovenel Moïse d’instaurer un terrorisme d’Etat, les États-Unis ne comptent pas étendre son support au pouvoir jusqu’à l’extrémité. Cette opération menée par des agents de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) et de la Brigade de Lutte contre les Trafics de Stupéfiants (BLTS) sous la supervision du Commissaire du Gouvernement a.i. de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, a permis à la DCPJ de découvrir et de procéder à la saisie d’une cargaison impressionnante d’armes à feu de différents calibres, de grenades et de munitions préposées à la distribution. D’autres équipements tels des chargeurs, des gilets par balles, des casques pour motards et des étuis d’armes ont été également retrouvés.

Jovenel Moïse est entré dans un commerce clandestin d’armes de guerre (marché gris) en dehors des protocoles internationaux sur le commerce d’armes à feu et de l’armement. Conseillés par Reuven Bigio, Shériff Abdallah et co; Jovenel Moïse et Michel Martelly complotent avec d’autres pays fournisseurs d’armes à feu (Vietnam, Egypte, etc.) contre les USA, et c’est le nommé Dimitri Hérard qui est chargé de prendre les cargaisons d’armes dans des voitures officielles pour les transporter chez Larco pour enlever les numéros de série avant de les reprendre pour ensuite les distribuer aux gangs armés. Dans une vidéo circulant en boucle sur les réseaux sociaux, on ne montre qu’un échantillonnage des gros lots car, pour éviter de semer la panique ou de créer une peur bleue au sein de la population, on n’a pas filmer tout l’entrepôt.

Vous vous souvenez de la fameuse déclaration de Jovenel Moïse disant que personne ne pourra monter un gouvernement s’il quitte le pouvoir tenant compte de la quantité d’armes à feu qu’il y a sur le territoire? Donc, seul Jovenel Moïse sait combien y-a-t-il de mercenaires disposant d’arsenal ou de cargaisons d’armes de guerre dans le pays qui travaillent pour le compte du pouvoir et qui touchent l’argent des contribuables. Lakay-Info vous invite à la réflexion!!!

Retrouver cet article sur Lakay-Info

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/12/armes-saisies-chez-Arby-Franck-Larco.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/12/armes-saisies-chez-Arby-Franck-Larco-200x200.jpgLakay-InfoHaïti-ActualitéLes États-Unis veulent stopper l’idée de Jovenel Moïse et de Michel Martelly de transformer Haiti en un État terroriste en plein cœur du continent américain. Vouloir poursuivre l’application de la doctrine de Monroe disant: «l’Amérique aux Américains»; l’administration américaine, à travers ses agents Secrets éparpillés partout sur le territoire...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS