Le gouvernement de l’Iran a bloqué l’accès à Internet à ses 81 millions d’habitants et habitantes, samedi, après que des manifestations contre la hausse annoncée du prix de l’essence sont devenues violentes. Ce cas de censure inquiète le groupe de défense des droits numériques NetBlocks.

Cette perturbation d’Internet est la plus sévère que nous avons enregistrée en Iran depuis l’accession au pouvoir du président Rouhani [en 2013], et la déconnexion la plus sévère, en termes de complexité technique et d’ampleur, jamais observée par NetBlocks, a déploré  l’organisme dans un billet de blogue. 

NetBlocks rapporte qu’environ 4 % des réseaux Internet iraniens sont fonctionnels. Ceux-ci seraient uniquement accessibles par des organismes gouvernementaux et par certaines entreprises. Cela veut donc dire que la population iranienne est isolée du reste du monde, et vice versa. 

Du fait de cette coupure, la situation reste très difficile à évaluer à l’échelle du pays. Le gouvernement de Téhéran a averti qu’Internet ne serait rétabli qu’en cas de retour au calme durable.

Lire la suite sur Radio-Canada

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/11/Iran-coupure-Internet-1-666x500.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/11/Iran-coupure-Internet-1-200x200.jpgRadio-CanadaLe MondeLe gouvernement de l’Iran a bloqué l’accès à Internet à ses 81 millions d’habitants et habitantes, samedi, après que des manifestations contre la hausse annoncée du prix de l’essence sont devenues violentes. Ce cas de censure inquiète le groupe de défense des droits numériques NetBlocks. Cette perturbation d’Internet est la...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS