Les protestataires envisagent d’intensifier, ce vendredi, le mouvement de contestation visant le départ du Chef de l’État. À Pèlerin 5, quartier abritant son domicile privé, les manifestants entendent le chasser.

Le message devenu viral sur les réseaux sociaux définit l’itinéraire de la marche. Des rassemblements sont prévus à Kenscoff, à Pétion-Ville, au carrefour de l’Aéroport, au centre-ville de Port-au-Prince avec pour destination finale, le quartier de Pèlerin 5. Les organisateurs n’entendent pas faire marche arrière pour exiger la démission de Jovenel Moise, plus de 7 semaines après les soulèvements populaires.

Dès l’aube du vendredi, l’angoisse se manifestait sur le visage des citoyens s’activant à reprendre leurs activités. Dans le transport public, des chauffeurs gardent un œil vigilant sur les rues. À l’annonce de blocage de certaines voies publiques, des usagers pressent le pas pour regagner leur domicile, ou encore exécuter leurs dernières obligations.

’Il faut être prudent, car on a annoncé des mobilisations pour ce matin’’, a réagi un chauffeur.

Au Champs de Mars, en dépit d’une présence soutenue de policiers, des manifestants intimidaient des chauffeurs de tap-tap. Des jets de pierres, des barricades de pneus enflammés ont contraint des citoyens à éviter le cœur de la capitale.

Parallèlement des appels à manifester se multiplient. Aux dernières nouvelles, des rumeurs persistantes font état d’une marche, dimanche, des policiers contre la politisation de l’institution…

Lire la suite sur Rezo Nòdwès

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/10/residence-jovenel-moise.pnghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/10/residence-jovenel-moise-200x200.pngHervé Noël/Rezo NòdwèsActualitéLes protestataires envisagent d’intensifier, ce vendredi, le mouvement de contestation visant le départ du Chef de l’État. À Pèlerin 5, quartier abritant son domicile privé, les manifestants entendent le chasser. Le message devenu viral sur les réseaux sociaux définit l’itinéraire de la marche. Des rassemblements sont prévus à Kenscoff, à...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS