«Je ne suis pas accroché à un mandat, mais à des réformes (réforme constitutionnelle, de la branche de l’énergie, de la digitalisation de l’administration publique)», a déclaré, sur Radio France Internationale (RFI), le président Jovenel Moïse, dans une interview exclusive, diffusée le mercredi 23 octobre 2019, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

«Nous avons besoin de stabilité dans le pays. Pour trouver cette stabilité, il faut attaquer le système», ajoute Jovenel Moïse, tout en appelant à faire de cette crise aiguë une opportunité.

  • Le président Jovenel Moïse au micro d’Amélie Baron sur France Inter

«Le pays n’est pas géré. Dans la réalité, aucune réforme concrète n’est constatée depuis l’installation, le 7 février 2017, de Jovenel Moïse à la présidence politique», dénonce l’opinion publique en Haïti.

La république d’Haïti est entrée, le dimanche 20 octobre 2019, dans sa sixième semaine de mobilisations populaires, visant à réclamer la démission du président Jovenel Moïse.

Source : AlterPresse

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/10/Jovenel-Moise-3-892x500.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/10/Jovenel-Moise-3-200x200.jpgAlterPresseActualité«Je ne suis pas accroché à un mandat, mais à des réformes (réforme constitutionnelle, de la branche de l’énergie, de la digitalisation de l’administration publique)», a déclaré, sur Radio France Internationale (RFI), le président Jovenel Moïse, dans une interview exclusive, diffusée le mercredi 23 octobre 2019, dont a pris...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS