Douze ans de prison ont été requis mardi par le parquet albanais contre l’ancien ministre de l’Intérieur, le socialiste Saimir Tahiri, mis en cause dans un trafic international de drogue. L’accusé a de nouveau crié son innocence mardi au tribunal, se disant «victime de pures manipulations politiques».

Saimir Tahiri, 40 ans, un proche du premier ministre Edi Rama, avait démissionné en 2017 quand son nom était apparu lors d’écoutes téléphoniques dans le cadre d’une enquête lancée après l’arrestation en Italie d’un de ses cousins. Ce dernier est soupçonné d’être un trafiquant.

Plaque tournante du trafic de stupéfiants

L’Albanie est une plaque tournante du trafic de stupéfiants. Elle a notamment été un important producteur de cannabis, destiné en particulier à l’Italie, même si les autorités se targuent d’avoir remporté d’importants succès dans ce domaine. L’actuel ministre de l’Intérieur Sander Lleshaj a même affirmé en juin que l’Albanie «était sortie de la carte des pays producteurs de cannabis».

Ce petit pays pauvre des Balkans est aussi un point de transit de l’héroïne du Moyen-Orient et de la cocaïne sud-américaine, drogues destinées au marché européen. La vie politique albanaise est empoisonnée par ce trafic, chaque camp accusant ses adversaires d’avoir partie liée avec le crime organisé…

Lire la suite sur Le Figaro

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/05/cocaine.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/05/cocaine-150x150.jpgLE FIGAROCorruptioncanabis,drogue,Edi Rama,politique,prison,Saimir TahiriDouze ans de prison ont été requis mardi par le parquet albanais contre l'ancien ministre de l'Intérieur, le socialiste Saimir Tahiri, mis en cause dans un trafic international de drogue. L'accusé a de nouveau crié son innocence mardi au tribunal, se disant «victime de pures manipulations politiques». Saimir Tahiri, 40...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS