L’exécutif de Hong Kong a fait un pas en arrière, mercredi, en annonçant le retrait du projet de loi sur les extraditions vers la Chine, qui est à l’origine de la contestation dans l’ancienne colonie britannique.

La cheffe du gouvernement, Carrie Lam, en a d’abord fait l’annonce mercredi lors d’une réunion interne avec des députés favorables à l’autorité chinoise et des délégués du Congrès national chinois.

Elle a annoncé publiquement sa décision peu de temps après par la publication d’une vidéo dans laquelle elle déclare que le texte du projet de loi sur les extraditions vers la Chine allait être définitivement retiré.

Hongkong: le projet de loi controversé sur les extraditions est retiré

Il s’agit d’une concession majeure du pouvoir pro-chinois aux puissants mouvements de manifestants qui réclament depuis des mois la fin de ce projet de loi et davantage de démocratie.

«Le gouvernement retirera officiellement le projet de loi afin d’apaiser complètement les inquiétudes de la population.» – Carrie Lam, chef de l’exécutif de Hong Kong

Carrie Lam annonce le retrait du projet de loi sur les extraditions

Le texte de loi controversé qui a plongé Hong Kong dans une vague de contestation populaire sans précédent depuis la rétrocession de l’île à la Chine par le Royaume-Uni, en juillet 1997, avait été suspendu par la chef de l’exécutif pro-chinois en juin dernier pour tenter d’apaiser la colère des manifestants mais en vain.

Les manifestations ponctuées de violence et d’affrontement avec les forces de l’ordre se sont poursuivies tout l’été.

Le projet de loi qui a mis le feu aux poudres visait à faciliter l’extradition de suspects vers d’autres territoires pour y être jugés. Or, la perspective que des citoyens de Hong Kong puissent être extradés vers la Chine continentale a inquiété une large partie de la population de Hong Kong.

La raison en est que ce projet de loi érode le droit de Hong Kong de disposer de son propre système judiciaire (…)

Plus de détails sur msn

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/09/Hong-kong-667x500.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/09/Hong-kong-200x200.jpgmsnInternationalCarrie Lam,Chine,Hong Kong,Royaume-UniL'exécutif de Hong Kong a fait un pas en arrière, mercredi, en annonçant le retrait du projet de loi sur les extraditions vers la Chine, qui est à l'origine de la contestation dans l'ancienne colonie britannique. La cheffe du gouvernement, Carrie Lam, en a d'abord ...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS