Plusieurs personnes sont mortes et une vingtaine ont été blessées, samedi 31 août, au terme d’une expédition meurtrière dans les villes d’Odessa et de Midland, dans l’ouest du Texas. Un homme a parcouru les deux localités, à bord de deux véhicules distincts, tirant « au hasard » sur les gens, ont rapporté les autorités locales.

L’auteur présumé de cette expédition meurtrière, un Blanc d’une trentaine d’années et connu des services de police, a été abattu devant un complexe d’Odessa abritant un cinéma. Selon la police, le suspect avait détourné un véhicule des services postaux puis ouvert le feu contre des officiers, des automobilistes et des chalands.

Trois membres des forces de l’ordre ont été blessés. Le chef de la police d’Odessa a fait état de 21 « victimes » civiles et cinq morts. Il n’a toutefois pas précisé si le suspect présumé fait partie de cinq décès constatés, ni ces derniers étaient inclus dans le décompte des 21 victimes. Un porte-parole d’un centre hospitalier d’Odessa a dit que 14 victimes avaient été prises en charge.

Texas : Fusillade à l’aveuglette faisant plusieurs morts

Motivations inconnues

Les autorités pensaient, dans un premier temps, que la fusillade était l’œuvre de deux assaillants au volant de deux véhicules distincts. Le chef de la police d’Odessa, Michael Gerke, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue dans la soirée qu’il estimait que le tireur présumé avait agi seul.

D’après les premiers éléments, le suspect a semble-t-il ouvert le feu contre un officier de police ayant procédé à un contrôle de son véhicule sur une autoroute locale en début d’après-midi.

Il a alors débuté une expédition meurtrière dans les centres commerciaux et les cinémas de Midland et d’Odessa, grandement fréquentés en ce week-end prolongé aux Etats-Unis. Les deux villes sont séparées de 32 km.

Après avoir percuté à grande vitesse un autre véhicule, le tireur présumé a tenté d’échapper aux autorités, qui ont fini par l’abattre sur le parking d’un cinéma. Michael Gerke a déclaré que le suspect était connu des services de police, sans donner davantage de précisions ni se prononcer sur ses motivations.

Le débat sur les armes

Ce énième drame intervient moins d’un mois après celui d’El Paso, à environ 500 kilomètres à l’ouest d’Odessa dans le même Etat. La fusillade dans cette ville frontalière du Mexique, avait fait 22 victimes, le 3 août, principalement des Hispaniques. La police a arrêté un homme blanc de 21 ans, qui avait dit avoir ciblé en priorité des « Mexicains ».

Après cette tragédie le président Donald Trump avait été montré du doigt, accusé d’avoir alimenté la haine envers les immigrants. La fusillade avait été suivie quelques heures plus tard par une autre à Dayton, dans l’Ohio (nord), où 9 personnes avaient trouvé la mort.

L’éternel débat sur le contrôle de la circulation des armes à feu avait alors repris et constituera une nouvelle fois un des enjeux de la campagne pour la présidentielle de 2020 (…)

Lire la suite sur Le Monde

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-texas.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-texas-200x200.jpgLe MondeCatastrophePlusieurs personnes sont mortes et une vingtaine ont été blessées, samedi 31 août, au terme d’une expédition meurtrière dans les villes d’Odessa et de Midland, dans l’ouest du Texas. Un homme a parcouru les deux localités, à bord de deux véhicules distincts, tirant « au hasard » sur les gens, ont rapporté...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS