Aider ses concitoyens, c’est l’objectif que s’est fixé Bill Pulte, milliardaire américain de 31 ans. Ce dernier a décidé de faire don d’une partie de sa fortune à des personnes dans le besoin, rapporte Franceinfo.

Petit-fils d’un riche promoteur américain, Bill Pulte a, lui, fait fortune dans le secteur de la finance. Alors qu’il avait pris l’habitude de donner régulièrement à des œuvres caritatives, le jeune milliardaire a choisi de changer de stratégie. Trouvant les associations de bienfaisance trop bureaucratiques, Bill Pulte préfère désormais donner directement en main propre aux personnes dans le besoin.

Sur plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux dans lesquelles il se met en scène, on peut le voir donner de l’argent liquide, emmener manger un sans-abri, faire des pleins d’essence à des concitoyens, ou encore offrir des dents à un nécessiteux. “On essaie de diffuser la bonté, la générosité, la gentillesse”, confie Bill Pulte au micro de France 2.

Dernier acte de bienveillance en date : une voiture offerte à un vétéran. Mais pour que ce don aboutisse, le trentenaire avait posé une condition : que le président américain, dont il est un fervent supporter, le retweete. Ce que Donald Trump a fait. Le vétéran a donc reçu en cadeau une voiture flambant neuve. Et Bill Pulte ne compte pas en rester là. “J’ai déjà donné plus de 100.000 dollars et je vais aller jusqu’à 1 million de dollars bientôt”, assure le milliardaire, qui dit vouloir créer “un mouvement de donateurs”. Sur Twitter, le trentenaire avait déjà plus ou moins expliqué sa démarche : “Imaginez un service où vous pourriez trouver des personnes dans le besoin pour les aider…

Lire la suite sur Capital

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/dollar.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/dollar-200x200.jpgCapitalInsoliteAider ses concitoyens, c'est l'objectif que s'est fixé Bill Pulte, milliardaire américain de 31 ans. Ce dernier a décidé de faire don d'une partie de sa fortune à des personnes dans le besoin, rapporte Franceinfo. Petit-fils d'un riche promoteur américain, Bill Pulte a, lui, fait fortune dans le secteur...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS