Un tireur a semé la terreur, samedi, dans un magasin Walmart d’El Paso, au Texas, où il a abattu 20 personnes, en plus d’en blesser 26 autres. Le suspect, un homme de 21 ans, a été arrêté à la suite de ce carnage et est détenu par la police, qui soupçonne un crime haineux.

De 1000 à 3000 clients se trouvaient à l’intérieur du Walmart d’El Paso lorsque le tireur a commencé à faire feu sur les gens, vers 10 h samedi. Le commerce était bondé, parce que Walmart venait de mettre en vente des fournitures scolaires en prévision de la rentrée.

Cette journée, qui aurait dû être normale pour des gens venus faire du magasinage, s’est transformée en l’une des plus meurtrières de l’histoire du Texas, a regretté le gouverneur de l’État, Greg Abbott.

Vingt innocents ont perdu la vie, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse, en appelant la population d’El Paso à se réunir, toutes origines confondues, pour surmonter cette catastrophe.

Vanessa Saenz, 37 ans, a expliqué sur Fox News avoir entendu comme des feux d’artifice alors qu’elle cherchait une place de stationnement.

J’ai vu un homme avec un t-shirt noir et un pantalon de camouflage qui portait ce qui m’a semblé être un fusil. Il visait les gens et tirait directement sur eux. J’en ai vu trois ou quatre tomber à terre, a-t-elle raconté.

Fusillade à El Paso : écoutons l’éditorial de Marcus Garcia et la chronique d’Élsie Éthéart…

Un homme blanc de 21 ans, originaire d’Allen, près de Dallas au Texas, s’est rendu aux policiers après le massacre et a été arrêté. D’après la police, il aurait utilisé une arme d’assaut.

Le président du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador, a indiqué en soirée que trois ressortissants nationaux se trouvent parmi les victimes et que six autres ont été blessés.

L’enquête se poursuit pour déterminer les motivations du suspect.

Lors d’un point de presse en fin de soirée samedi, le sergent Robert Gomez de la police d’El Paso a déclaré que le tireur présumé parlait aux enquêteurs.

« Ses motivations et ce qui s’est passé » font l’objet d’une enquête, a ajouté M. Gomez.

Le sergent a précisé que le suspect n’a pas encore été formellement accusé.

Plus tôt samedi, Greg Allen, de la police d’El Paso, avait évoqué un possible crime haineux, faisant référence à la publication d’un manifeste du suspect sur les réseaux sociaux. Les autorités doivent toutefois déterminer s’il s’agit bien d’un document publié par le tireur présumé.

Des veillées aux chandelles ont été organisées en soirée, notamment à l’école secondaire d’El Paso.

Située à la frontière du Mexique, juste en face de la ville de Juarez, El Paso est la sixième plus grande ville du Texas; elle compte une population de 682 669 personnes. La population est majoritairement blanche (82 %) et composée d’hispanophones (80,8 %), selon le bureau du recensement des États-Unis.

Des réactions politiques

Aujourd’hui, la communauté d’El Paso a été atteinte par un acte de violence haineux et insensé, a déclaré dans un communiqué le gouverneur du Texas, Greg Abbott.

Le président des États-Unis, qui avait été rapidement informé de la fusillade et disait suivre la situation, a dénoncé en soirée un acte lâche. Il a ajouté que rien ne justifie la mort de personnes innocentes (…)

Lire la suite sur msn

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-au-texas.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-au-texas-200x200.jpgmsnCatastropheUn tireur a semé la terreur, samedi, dans un magasin Walmart d’El Paso, au Texas, où il a abattu 20 personnes, en plus d’en blesser 26 autres. Le suspect, un homme de 21 ans, a été arrêté à la suite de ce carnage et est détenu par la police, qui soupçonne un...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS