Après avoir tué trois personnes et en avoir blessé une quinzaine d’autres, l’homme qui a ouvert le feu dimanche sur une foule lors d’un festival à Gilroy, en Californie, a été abattu par les policiers.

Au cours d’une conférence de presse en fin de soirée, le chef de la police de Gilroy, Scot Smithee, a indiqué que des témoins avaient mentionné qu’une deuxième personne était impliquée dans la fusillade. La police n’était toutefois pas en mesure de dire si ce suspect avait aussi tiré sur la foule.

Les recherches sont toujours en cours afin de le retrouver.

Les deux hommes, dont les noms n’ont pas été révélés, ont réussi à accéder au site du festival en ouvrant une brèche dans la clôture, a indiqué le chef Smithee, ce qui leur a évité d’avoir à passer par l’entrée, où des détecteurs de métaux avaient été installés.

Armé d’une carabine, le suspect aurait ouvert le feu et tiré de façon aléatoire sur la foule.

Cinq personnes ont été hospitalisées au Santa Clara Valley Medical Center, et deux autres ont été transportées d’urgence au Stanford Medical Center. Au moins cinq personnes ont obtenu leur congé de l’hôpital, mais d’autres, dans un état critique, ont dû être opérés.

Des témoins racontent que, vers 17 h 30 (heure locale), la panique et la confusion se sont emparées de la foule de gens réunis au Christmas Hill Park pour le troisième et dernier jour du Festival de l’ail de Gilroy, une fête qui attire chaque année près de 100 000 personnes.

Ils courent devant les kiosques.

Une vidéo diffusée sur Twitter montre des festivaliers confus et apeurés après avoir entendu des coups de feu.

Des témoins racontent que, vers 17 h 30 (heure locale), la panique et la confusion se sont emparées de la foule de gens réunis au Christmas Hill Park pour le troisième et dernier jour du Festival de l’ail de Gilroy, une fête qui attire chaque année près de 100 000 personnes.

Les tirs se sont fait entendre alors que le groupe TinMan, en concert pour l’occasion, s’apprêtait à faire un rappel. Les spectateurs ont commencé à hurler et à courir dans tous les sens. Les membres du groupe, eux, ont trouvé refuge sous la scène.

Nous nous apprêtions à quitter les lieux lorsque nous avons vu un homme qui se couvrait la jambe d’un foulard parce qu’il avait été atteint par balle. Des gens étaient au sol, d’autres pleuraient, a relaté Evenny Reyes, une adolescente qui participait au festival, au Mercury News, un journal local de San José.

Des agents du Bureau fédéral de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs ont été appelés sur les lieux.

Lire la suite sur Radio Canada

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-à-un-festi-895x500.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/08/tuerie-à-un-festi-200x200.jpgOuest FranceCatastropheAprès avoir tué trois personnes et en avoir blessé une quinzaine d’autres, l’homme qui a ouvert le feu dimanche sur une foule lors d'un festival à Gilroy, en Californie, a été abattu par les policiers. Au cours d’une conférence de presse en fin de soirée, le chef de la...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS