Les tensions vont crescendo depuis jeudi dernier en Haïti. Mardi 12 février, des manifestations réclamant la démission du président Jovenel Moïse ont été émaillées de scènes chaotiques, tandis que des détenus se sont évadés d’une prison dans le sud de l’île.

Les 78 détenus de la prison d’Aquin, une petite ville sur la côte sud, se sont évadés à la mi-journée, a confirmé le porte-parole de la police nationale d’Haïti (PNH). Les circonstances exactes de l’évasion ne sont pas encore déterminées. Selon les témoins, une manifestation contre le président haïtien avait lieu devant le commissariat jouxtant l’établissement pénitentiaire.

À 200 km plus au nord, le centre-ville de Port-au-Prince a lui été le théâtre d’affrontements entre la police et des centaines de manifestants des quartiers populaires. Un jeune homme a été tué par balle sur un carrefour proche du palais présidentiel, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plus de détails sur France 24

https://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/02/Manif-Ayiti-2-977x500.jpghttps://espace-web.info/pawollapale/wp-content/uploads/2019/02/Manif-Ayiti-2-150x150.jpgFrance 24Haïti-ActualitéLes tensions vont crescendo depuis jeudi dernier en Haïti. Mardi 12 février, des manifestations réclamant la démission du président Jovenel Moïse ont été émaillées de scènes chaotiques, tandis que des détenus se sont évadés d'une prison dans le sud de l'île. Les 78 détenus de la prison d'Aquin, une petite...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS